Le système Gnu-Linux
Le système Gnu-Linux

 
 
Guide d'achat d'un ordinateur (version avril 2016)
 
 
 
 
 
Vous êtes de véritables néophytes prêts à acheter un ordinateur raison pour laquelle je me permets, avant toute chose, quelques petits conseils. Certains vous paraîtront évidents mais certaines évidences sont parfois utiles à rappeler, non ?
 
 
 
Avant d'acheter un ordinateur qui représente une dépense non négligeable pour le consommateur moyen, (ceci est valable pour tout appareil technique d'ailleurs qui demande un minimum d'informations pour ne pas dire de compétences), il est indispensable afin de faire le bon choix et /ou pour ne pas se tromper et/ou pour ne pas se faire abuser, de comprendre les grandes fonctionnalités de l'appareil en question avant l'achat (après c'est trop tard !).
 
 
 
En effet, l'ordinateur étant un assemblage de composants, il est préférable de connaître les caractéristiques et l'utilisation de ces divers composants afin de choisir une configuration vraiment adaptée à ses besoins. C'est la raison pour laquelle le premier conseil que je vous donnerais, (et si je ne devais vous en donner qu'un ce serait celui-là), est de réfléchir à l'utilisation que vous comptez faire de votre ordinateur. Ceci est déterminant car c'est bien ce que vous voulez faire avec votre ordinateur qui va conditionner non seulement le type d'ordinateur (de bureau ou portable voire netbook ou tablette) mais aussi les caractéristiques des composants qui devront figurer dans votre ordinateur et donc au final, son prix d'achat.
 
 
 
Le deuxième conseil est de prendre le temps de vous renseigner, de lire, de comparer, de réfléchir. Je sais bien que nous n'avons plus une minute à nous et que même les retraités cavalent  (sic !), mais ne faites pas l'économie de ce temps, cela pourra vous épargner bien des déceptions et autres désagréments par la suite.
 
 
 
Vous trouverez ci-dessous quelques sites d'apprentissage et/ou de révisions concernant le matériel (le hardware) qui vous permettront de faire votre choix en connaissance de cause.
 
 
 
Pour ceux qui préféreraient faire leur recherche par eux-mêmes, utilisez votre moteur de recherche favori pour taper vos mots clefs (choisir ordinateur, ou bien comprendre ordinateur, ...etc... à vous de choisir). L'un des plus connus est Google mais il en existe d'autres (qui ne vous espionneront pas eux, à vous de chercher...allez je vous aide : ixquick ou encore duck duck go...). Ces moteurs vous fourniront une série de liens vers des sites internet en rapport avec vos mots-clefs. L'internet est un formidable outil de connaissances où l'on trouve aussi tout et n'importe quoi (méfiance et lecture critique sont de mises).
 
 
 
Pour ceux qui préféreront se fier à ma recherche, les liens (la ligne bleue en http://), indiqués sont à utiliser en cliquant sur le nom de l'ordinateur ou en cliquant gauche sur le lien donné sous le nom de l'ordinateur ce qui ouvrira directement la page web en rapport (ou, si cela ne fonctionne pas, en faisant un clic droit sur le lien (la ligne bleue en http://) et en choisissant l'option « ouvrir l'hyperlien » dans la fenêtre contextuelle qui va s'ouvrir (dans openoffice/libreoffice).
 
 
 
Moins pratique, mais utile en cas de difficulté, vous pouvez aussi copier ce lien dans la barre d'adresse de votre navigateur internet pour accéder au site, (la grande case horizontale dans laquelle figure l' adresse url des sites sur lequel vous êtes (ou vous voulez vous rendre) : adresse qui se présente généralement sous la forme : http://). Il existe de nombreux navigateurs souvent pré-installés sur les ordinateurs et qui vous permettent d'aller sur l'Internet : Firefox ou Internet Explorer ou Google Chrome ou Safari...etc... au choix.
 
 
 
 
 
1. Un site didactique sur lequel vous trouverez une série de petites vidéos simples d'accès et très bien faites pour vous familiariser avec les composants essentiels de l'ordinateur : adresses :

            decouvre.weebly.com/

2. Des sites un peu plus techniques :
         sebsauvage.net
         siteduzero.com/

2. Des sites de vulgarisation informatique qui proposent également des tutoriels pour apprendre une foule de choses sur les ordinateurs mais aussi des guides d'achat. Attention, ces sites (sauf le premier, peut-être), peuvent être financièrement intéressés à promouvoir tel ou tel marque d'ordinateur en fonction des partenaires commerciaux qui leur fournissent des budgets publicitaires. Voilà pourquoi je vous en propose plusieurs qui vous aideront par recoupements d'informations à faire le bon choix. Quelques  adresses :

Le site d'UFC que choisir :

guide-d-achat-ordinateurs-de-bureau-choisir-la-bonne-configuration-en-fonction-de-ses-besoins

guide-d-achat-ordinateurs-portables-comment-s-y-retrouver-dans-une-gamme-de-plus-en-plus-complete




    Site de cnet france

  materiel-informatique-les-composants-de-l-ordinateur-39769700.htm

    Le même site avec son guide d'achat :
    produits/comment-choisir-un-ordinateur-39769697-ordinateur-de-bureau-ou-portable_1.htm

    guides/pc-portables-netbooks/

   
    Le site de Tom's guide

  guide/base-Ordinateur-portable

    Le site 01.net
  guide/ordinateur-portable/

    Le site Clubic :

  meilleur-pc-ordinateur-portable-guide-comparatif

    Un de mes fournisseurs sérieux : Matériel.net

    http://www.materiel.net/minisites/guide_achat_ordinateur/


    Un autre de mes fournisseurs sérieux : Ldlc

    guide-quel-ordinateur-choisir/





        Enfin, si malgré toutes ces sources d'informations vous avez du mal à faire un choix alors allez à la médiathèque (elles sont connectées) ou mieux achetez-vous plutôt une bicyclette car la vraie vie est ailleurs, et/ou en tous cas à l'extérieur, car si cela continue comme cela, nous finirons tous branchés à une machine, dépendants et complètement abêtis ce qui est peut-être finalement le résultat escompté par ceux qui donnent le cap ;-)

        Plus sérieusement, de mon côté, j'ai délibérément décidé de ne pas conseiller des modèles précis d'ordinateurs. Les références sont si nombreuses que je ne pourrais les tester toutes et par là même en recommander en conscience. Reportez-vous aux sites ci-dessus, c'est leur métier et ils ont plus de moyens que moi, petit dépanneur de province non inféodé aux grands fabricants, distributeurs de matériels informatiques. Ceci étant dit et parce que je n'ai pas le coeur de vous laisser seul devant cette masse d'informations, (j'ai beau être dans l'informatique, j'essaie de rester humain ;-), je vais tout de même vous donner quelques pistes pour débroussailler le terrain. Indépendant, celles-ci ne sont que les fruits de mon expérience personnelle de dépanneur et sont à prendre pour ce qu'elles sont, rien de plus (traduction : je n'engagerais pas ma responsabilité professionnelle).

Le poids des marques, le choc des logos : 

    Premier critère qui paraît rationnel et qui l'est dans les faits, la marque. On peut penser qu'un constructeur qui veut vendre ses produits et faire perdurer son enseigne à tout intérêt à vendre une certaine qualité pour ne pas dire une qualité certaine. Ainsi peut-on raisonnablement estimer que les marques les plus anciennes sont aussi les meilleures. Mais comme je suis du genre prudent, je vais tout de même me référer à une étude statistique qu'à fait paraître en 2009 un grand cabinet d'assurance du nom de SquareTrade, étude que vous trouverez à l'adresse suivante :

de-la-fiabiliité des-ordinateurs-portables-10989

Cette étude porte sur des milliers de demande d'indemnisation de sinistres déclarés par ses assurés concernant leur matériel informatique. Ainsi parmi les marques les moins fréquemment impliquées dans les déclarations de panne matérielles on trouve le palmarès suivant : ASUS, TOSHIBA, SONY, APPLE, DELL...Cette étude n'est pas de 2014 mais suffisamment récente pour être encore d'actualité.
De plus, mon expérience de dépanneur qui recoupe les résultats de cette enquête me permet aussi de dire qu'elle reste valable.

Le sévice après-vente ou le service après-vente, c'est selon :

    Deuxième critère, le service après-vente et donc le sérieux du site d'achat : A ce niveau je recommande évidemment les fournisseurs que je pratique et connais même si vous pourriez trouver un peu moins cher pour le même modèle sur des sites plate-forme du genre Cdiscount mais dont le sérieux est plutôt douteux. N'hésitez pas à fréquenter les forums d'utilisateurs (gamers et autres) qui sont riches d'expériences vécues.

       
Une bonne machine c'est bien mais avec un bon système c'est mieux :

    Le troisième critère et non des moindres que je retiendrais est le système d'exploitation de la machine.
Il n'est pas difficile de comprendre que vous pouvez avoir la meilleure voiture du monde mais que si vous mettez un abruti au volant, elle n'ira pas bien loin, pour un ordinateur c'est un peu pareil, (attention je ne parle pas de celui qui est devant le clavier ;-).
C'est à ce niveau qu'intervient ce gros programme qui assure l'interface entre les composants de l'ordinateur et les programmes qui vous installerez pour répondre à certaines des taches que vous voulez réaliser, (écrire et envoyer une lettre, stocker et/ ou retoucher des photos, faire de la musique ou du dessin, chercher des informations sur l'Internet, voir et entendre en visio-conférence« vos proches parfois éloignés »....).

En effet, bien peu de gens le savent parce que nous sommes sur « la planète Windows-Microsoft » (95% des ordinateurs vendus sur Terre au grand public ont comme système d'exploitation pré-installé Windows édité par la société américaine Microsoft) qu'il existe des alternatives tout aussi performantes (voire plus) à Windows.
 Citons d'abord, parce que dans la même éthique que Windows (système fermé : codé et propriétaire : licence d'utilisation payante), résolument capitaliste dans l'esprit et le fonctionnement, (les machines Apple sont pour partie fabriqués dans des pays d'Asie où le droit des travailleurs n'est pas une priorité), le système Mac Os X qui équipe les ordinateurs Macintoch d'Apple (familièrement appelés les Macs). Il faut bien leur reconnaître une qualité sans équivalent dans la conception-fabrication mais aussi et surtout dans leurs composants qui explique en grande partie leur fiabilité et donc leur prix (pas de miracle dans ce monde, la qualité se paie). Ceci étant dit, ceci constitue souvent un frein à l'achat, leur prix les mettant hors de portée du plus grand nombre.

Leur système d'exploitation n'est pas non plus sans rapport avec leur fiabilité puisque Mac OS X est inspiré dans sa conception du système UNIX référence quasi absolue en matière de stabilité-sécurité des serveurs (gros ordinateurs gérant réseaux et flux de données du monde de l'entreprise), équipant entre autres, l'armée américaine, les plus grandes banques et autres compagnies d'assurances…
Je terminerais en ajoutant que mon expérience de dix années dans le dépannage informatique ne m'a donnée l'occasion de n'en manipuler que deux, ce qui, même s'il se vend beaucoup moins de Macs que de pc, laisse songeur. Il faut ajouter tout de même qu'ils ont un service après-vente de qualité.
Mais Mac OS X n'est pas la seule alternative à Windows puisque qu'il existe un autre système d'exploitation inspiré lui aussi du système UNIX :

Le système Gnu-Linux.

    Relativement facile à installer sur les pc et gratuit de surcroît, ce système relève résolument d'une autre éthique que celle mis en avant par Windows ou Apple : celle de la liberté, du respect des utilisateurs, du partage et de la solidarité. Ce système se décline en de nombreuses versions que l'on appelle distribution.

La distribution Ubuntu, notamment, plus destinée au grand public (raison pour laquelle je la mets en avant), mais il en existe des centaines d'autres plus ou moins spécialisées et ciblant parfois un public précis).
 
Vous trouverez toutes les informations utiles à ce sujet sur ce site : il faudra encore prendre le temps de lire !
 
    Enfin, même si la fiabilité d'un ordinateur dépend avant tout de sa conception-fabrication et peut-être plus encore du système d'exploitation qui l'équipe (sans oublier la façon dont l'utilisateur traite sa machine ;-), une autre raison d'ordre éthique devrait, à mon sens, entrer en ligne de compte avant l'achat d'un ordinateur (ou tout autre matériel).
L'association à laquelle j'appartiens : l'APRIL


milite pour l'internet libre et pour les systèmes et logiciels libres. Nous pensons que ce système devrait être un choix délibéré de l'utilisateur c'est la raison pour laquelle je vous suggère de  réfléchir à l'option d'un ordinateur vide de tout système d'exploitation ce qui vous permettra d'installer le système que vous choisirez vous-même en connaissance de cause. De plus, quand on sait que le système d'exploitation représente environ le quart du prix de la machine, il peut être intéressant d'en choisir une vide de tout système et en installer un gratuit que l'on aura choisi de surcroît !!

    Chez LDLC :

    ordinateur-de-bureau/pc-de-marque

    ordinateur-portable/pc-portable

     Certains distributeurs vous proposent même de vous faire rembourser votre système si vous achetez une machine qui en est dotée :

    fnac.com/Le-remboursement-de-votre-systeme-d-exploitation-OS

    Pour ceux qui décideraient de franchir directement le pas et d'échapper au côté obscur de la force : Des distributeurs, assembleurs proposent la distribution Gnu-linux Ubuntu déjà installée et donc parfaitement compatible avec le hardware (matériel.

 

ordinateur_vendu_avec_ubuntu

    Pour les autres, qui préfèreraient garder leur Windows et/ou qui sont liés à lui par l'utilisation d'un logiciel professionnel développé pour Windows et/ou qui aimeraient naviguer en terre déjà un peu connue avant de passer sur Gnu-Linux (Lobbing, matraquage publicitaire et monpole Microsoft aidant), sachez qu'il est possible, même si vous décidez d'acheter un portable avec le Windows pré-installé, d'installer après-coup et en parallèle le système Gnu-Linux (on appelle cela le multi-boot : une page d'accueil permet au démarrage de l'ordinateur de choisir sur quel système vous allez travailler/jouer...).
 

    Enfin, pour ce qui est de l'achat de l'ordinateur proprement dit, vous pourrez le faire en ligne (sur l'internet) par carte bleue ou chèque à votre convenance (les indications seront données par le site web). Vérifiez bien quand même si vous payez en ligne par carte bleue, visa...que la transaction est sécurisée (l'adresse dans la la barre d'adresse de votre navigateur doit être, au moment du paiement, en https (le s de sécurité) sur fond vert et/ou avec un petit cadenas (également dans la barre d'adresse avant le https).
 Sachez que ce guide est  à la disposition de mes clients et amis et amis d'amis... Vous pourrez l'utiliser et le faire passer. 

J'adore le bon chocolat ;-)
Livraison au 3 place Raynaldy 12190 Estaing.

Parce que la connaissance n'est utile que si elle partagée par tous et parce que la vérité vous libérera. Pour apprendre et choisir en connaissance de cause ….bon, bon,  je m'arrête là.
 
Bonne lecture et bonne réflexion.

Recevez mes salutations.

Daniel Perchey.

WI-FI : Pourquoi il faut le couper


L'Agence Européenne de l'Environnement, le Parlement Européen et de nombreux médecins dans le monde ont décrit le Wi-fi comme une technologie toxique. Le Conseil de l'Europe, lui, préconise l'abandon du Wi-fi dans les écoles et recommande la baisse des seuils d'exposition des antennes-relais de téléphonie mobile depuis 2011.
En effet, les ondes du Wi-fi (mais également du portable, du sans-fil DECT et du Bluetooth) sont totalement différentes des ondes radio et télévision hertziennes car ce sont des micro-ondes pulsées en basses fréquences. Le Wi-fi émet sur une porteuse micro-onde de 2,45 GHz (fréquence d'agitation des molécules d'eau utilisée dans les fours micro-ondes) une grande densité de fréquences extrêmement basses (texte, voix, image, vidéo), qui sont “pulsées par saccades”, en faisant une technologie incompatible avec la santé, même à 0,1V/m ! Car c'est la nature du signal qui est toxique et non l'intensité du Wi-fi, qui même à très faible puissance, désorganise les processus physiologiques et détruit des structures biochimiques, entraînant la perte d’étanchéité de la barrière hémato-encéphalique, une baisse de production de la mélatonine et d'acétylcholine (sommeil, mémoire, concentration...) et des dommages génétiques irréversibles. Il a également été prouvé que l'effet biologique de ces émissions composites est une production de protéines de stress avec résonance sur les ondes Delta du cerveau.
Plusieurs études EN DOUBLE AVEUGLE ont décrit l'EHS comme un trouble neurologique sans lien avec le psychisme.
Plusieurs études portent même sur les animaux (cigognes, bovins, grenouilles...) et la flore .
Les symptômes sont l'insomnie, les maux de tête, la perte de concentration et de mémoire, les troubles cardiaques et del'humeur.
Le syndrome de l'électro-hypersensibilité (EHS) pouvant occasionner un mal-être physique sur 2 à 10% des individus, le Conseil de l'Europe, le Parlement Européen, l'OMS et plusieurs États aux U.S.A ont décrit l'EHS comme un trouble physiologique et non psychologique. L'OMS en 2011 a même classé ces ondes en “cancérigène possible” (2B).
Il existe aujourd'hui de nombreux travaux scientifiques qui démontrent que ce type d'onde peut occasionner le cancer (cerveau, thyroïde, glande parotide ...).
Les militaires appellent ces effets sanitaires le “syndrome des microondes”, depuis les années 60 ! Fin 2009 en Italie, un jugement de Cour d'Appel a finalement établi un lien de causalité entre téléphone mobile et cancer mais il faudra sans doute bientôt, comme à l'époque du tabac et de l'amiante, remettre en question une technologie que l'on disait jusqu'alors inoffensive...
L'amiante a, en effet, cessé d'être couverte par les assurances américaines dès 1919. Les ondes de la téléphonie mobile et du Wi-fi depuis le début des années 2000 ! Les informations réelles sont parfois étouffées par une version officielle fournissant des expertises biaisées. On lit, cependant, dans des polices courantes de compagnies d'assurance que font partie des exclusions générales :
- les dommages amiante,
- les dommages plomb,
- les dommages champs et ondes électromagnétiques,
- les dommages OGM.

 

On entend, malgré cela, dire que « si c'était si dangereux ça se saurait » et qu'il n'est pas possible qu'une technologie autant utilisée puisse continuer d'exister en occasionnant tous ces dommages... C'est ignorer qu'en Angleterre, en Allemagne et en Autriche, le Wi-fi a été interdit dans les écoles et que le gouvernement allemand recommande depuis 2007 d'éviter le Wi-fi pour raisons sanitaires.
On entend, enfin, dire que si le Wi-fi provoquait le cancer, il y aurait déjà des millions de cas vu qu'il a pénétré le monde entier depuis 2005. C'est ignorer que de nombreux cas existent déjà et qu'il faut au moins 20 ans entre le début d'une exposition et le développement d'un cancer...
Ainsi, en attendant la reconnaissance officielle de sa toxicité, nous vous recommandons de désactiver le Wi-fi (activé par défaut sur les Box internet ) et d'utiliser un câble de connexion filaire. On comprend que dans un contexte de déni, vous ne serez pas encouragés à arrêter votre Wi-fi, si pratique et si moderne, surtout si vous ne “sentez rien” et avez l'impression de “revenir en arrière”. Mais souvenez-vous que c'est souvent après coup que la vérité éclate.

 

Nous vous encourageons à prendre cette responsabilité sans attendre, pour vous, vos proches et vos enfants.
Notez que sur le plan technique, une connexion filaire est plus stable, plus rapide et moins accessible aux pirates.
Vous trouverez ici les conseils pour remplacer votre Wi-fi par une connexion filaire, y compris entre deux étages : http://www.robindestoits.org/_a227.html
                                                                 

Source : http://www.robindestoits.org

Comment entretenir son portable ?

 

Conseils extraits du site de L’atelier du portable :
http://www.atelierduportable.com/conseils-entretien-ordinateur-portable.php

 

GENERALITES :


La meilleure façon d’éviter une réparation de votre PC portable c’est de
l’utiliser et de l’entretenir au mieux. Notre expérience dans la réparation
d’ordinateurs portables nous a permis de comprendre ce qui est le plus
dangereux pour eux.
L’atelier du portable vous donne ses conseils d’entretien et de protection
pour ordinateur portable :

 


Présentation générale :
Votre ordinateur portable est un ensemble complexe de pièces de natures
très diverses que l’on trouve rarement dans une aussi petite machine. En
effet, il contient des éléments mécaniques (ventilateurs, boiter, charnières...), électromécaniques (disque dur, lecteurs optiques...), électroniques (processeur, mémoire...) aussi bien qu’électrochimique (batterie).
Cela rend l’utilisation de votre PC portable assez complexe car vous devez respecter les précautions et limitations d’utilisation de chacun de ces types d’éléments.


1 - CONSEILS D'UTILISATION :


La cuisine, la salle de bain et tout emplacement à portée d’un jeune enfant ou d’un animal domestique sont des lieux souvent fatals aux ordinateurs portables. Evitez aussi de laisser votre PC portable posé au sol, c’est à cet endroit qu’il risque le plus de subir des dommages. Autant que possible, évitez les ambiances tropicales (hammam), les déserts arides (sauna) et les steppes glaciales (chambres froides), ainsi que les bateaux (montagnes russes et bains douches). Votre ordinateur
portable est prévu pour fonctionner approximativement entre 10 et 35° degrés Celsius (saufs modèles spécifiquement adaptés). Si votre PC portable est trop chaud ou trop froid ne l’utilisez pas, laissez le revenir à une température tempérée avant de le démarrer.
N’exposez jamais votre ordinateur portable directement aux rayons du soleil.

Prenez garde à ne jamais obstruer ou boucher les évents (trous de ventilations) de votre ordinateur portable.
Ne posez rien de lourd sur votre ordinateur portable (évitez aussi de vous asseoir dessus si possible).
N’exposez pas votre ordinateur portable à des champs magnétiques puissants (aimants, électro-aimants...), ceux-ci endommagent les informations de votre disque dur et peuvent même entièrement les effacer dans les pires cas.
Evitez de manger boire et fumer en travaillant sur votre ordinateur portable, les liquides renversés, les miettes ou les cendres sont des poisons pour ses composants.

 

Si vous renversez du liquide sur votre clavier voici la procédure à suivre :

 

- Eteignez immédiatement votre ordinateur (puis retirez la batterie si cela peut-être fait rapidement).

 

- Placez une serviette ou n’importe quel tissu ou papier absorbant sur le clavier (le pull de votre voisin si vous n’avez pas d’autres choix).

 

- Retournez votre ordinateur portable en maintenant le tissu absorbant en place afin qu’il boive le liquide répandu.

 

- Laissez sécher

 

- Remettez la batterie en place et tentez de rallumer votre PC portable.

 

Evitez d’utiliser votre ordinateur portable posé sur vos genoux ou sur
des surfaces souples qui pourraient gêner son refroidissement et sa
ventilation (couvertures, couettes...).

 

Evitez aussi de l’utiliser sur un tapis, à coté d’un animal domestique
ou tout autre environnement poussiéreux. Ces poussières finissent par
créer des surchauffes en bouchant les évents et bloquant les
ventilateurs de votre PC portable.

 

Autant que possible ne posez jamais vos doigts, vos mains ou toute
autre partie de votre corps sur l’écran LCD de votre portable. La
graisse et la transpiration naturelle de la peau laissent des traces
difficiles à effacer voir permanentes, surtout une fois qu’elles ont
séché.

 

Ne touchez jamais au mécanisme ou à la lentille de votre lecteur optique (CD ou DVD) et vérifiez que les disques sont bien en place avant de refermer le tiroir. Vérifiez aussi que vos disques ne soient pas trop poussiéreux, couverts de graisse ou de substances collantes (beurre et confiture) cela pourrait encrasser votre lentille et gêner ou définitivement empêcher la lecture.

 

N’oubliez pas que le clavier de votre PC portable est plus fragile et plus complexe à remplacer que celui d’un PC classique, ne pianotez pas trop énergiquement si vous ne voulez pas voir un jour ses touches s’envoler.
Sauf si vous souhaitez prendre un abonnement changement de clavier (nous réfléchissons sérieusement à en proposer !) ne laissez pas des enfants ou des adolescents utiliser le clavier et le touchap de votre PC portable pour jouer. Achetez un clavier et une souris externe c’est plus solide et moins cher à remplacer.
Les charnières :
Les charnières de votre ordinateur portable sont un des éléments les plus fragiles. Sur certain modèles l’ensemble capot supérieur du LCD/charnières est un véritable talon d’Achille.
Vous ne pouvez pas vraiment utiliser votre portable en position fermée (ce serait pourtant le moyen le plussur d’éviter les pannes !).... alors comment faire pour préserver au maximum les charnières ?
Evitez d’ouvrir et fermer votre portable à tout bout de champs. Ne transportez jamais votre ordinateur en le tenant par l’écran, vous risquez de casser ou d’endommager la dalle et aussi d’arracher vos charnières dans un temps record. En utilisation normale, il faut surtout faire attention a ne pas décaler les charnières.
La meilleure solution est de toujours ouvrir et fermer votre écran en utilisant vos deux mais, une à chaque coin de la dalle. Un ouvrant et fermant l’écran toujours de la même main on fini par décaler puis bloquer et forcer les charnières qui à termes s’arrachent de leur pas de vis. Si définitivement vous souhaitez manipuler votre écran à une main (ou quand vous êtes déjà occupé à vous gratter), saisissez-le par le milieu et pas par les coins

 

Enfin, refermez votre portable quand vous ne l’utilisez pas, c’est le meilleur moyen d’en protéger les éléments et d’éviter que de la poussière ne s’y accumule.

 

2 - TRANSPORT ET TOILETTAGE :


Le transport.

 

Transportez votre ordinateur portable dans un sac prévu à cet effet et suffisamment renforcé pour le
protéger des chocs superficiels. Calez bien votre ordinateur portable à l’intérieur de ce sac afin qu’il ne soit pas secoué pendant le déplacement.

 

Attention, certains sacs « bas de gamme » vendus ou offerts au moment de
l’achat de votre portable ne fournissent presque aucune protection. N’hésitez pas
à faire l’acquisition d’un modèle équipé avec des mousses, des renforts latéraux
rigides et même, dans certains cas, avec des cousins d’air protecteurs.
Il existe aussi des « secondes peaux » en néoprène qui s’ajustent parfaitement à
votre PC portable et qui améliorent sa protection contre les chocs, l’humidité et
les différences de températures.
Attendez que votre PC portable soit complètement arrêté (toutes LED éteintes)
avant de le ranger dans son sac.
Déconnectez tous les périphériques de votre ordinateur portable (Clé USB, souris, Câble d’alimentation...) avant de ranger votre PC portable dans son sac.
Ne transportez pas votre ordinateur portable en posant les accessoires (souris, hub usb, transformateur et câble d’alimentation...) sur le dessus mais toujours à coté de lui dans le sac.
Ne surchargez pas inutilement votre sac de transport avec des objets qui n’ont rien à y faire (ustensiles de cuisine, canettes de bières, encyclopédies etc.)
Evitez de transporter votre PC portable dans le coffre de votre voiture, aussi bien à cause des écarts de températures (trop chaud en été, trop froid en hiver) qu’à cause d’éventuels chocs, c’est un des pires endroits pour lui.
Si vous voyagez en avion conservez toujours votre ordinateur portable avec vous, ne le mettez pas avec vos bagages à main dans les coffres à bagages et ne l’expédiez surtout jamais en soute si vous souhaitez le réutiliser un jour.
Ne transportez jamais votre ordinateur portable en le prenant par l’écran, n’hésitez pas à fermer votre ordinateur même pour des déplacements de quelques mètres.
Ne transportez jamais votre ordinateur portable avec des feuilles de papier ou tout autre objet entre le clavier et l’écran, cela peut laisser des traces définitives sur l’écran et endommager le clavier à la longue.
Ne déplacez jamais votre PC portable alors qu’il est en train de faire des accès disque dur, cela pourrait endommager le disque ou les données qu’il contient.
Il est recommandé de ne pas laisser de disquette, CD ou DVD à l’intérieur des lecteurs durant les transports.
Evitez d’entourer le câble d’alimentation autour de votre transformateur, cela fini souvent par briser le câble. Pour éviter ça, roulez le délicatement le long du transformateur en suivant le sens (la forme) naturel
du câble.

 

Toilettage :

 

Un portable propre est plus agréable à utiliser mais surtout la poussière et les crasses risquent de finir par endommager votre machine.
Vous pouvez simplement faire l’acquisition d’un ensemble de nettoyage spécifique chez votre fournisseur informatique mais si vous suivez les indications suivantes cela n’est pas nécessaire.
Quelque soit la partie que vous nettoyez, évitez les coulées humides. L’eau ou les éventuels produits d’entretien que vous allez utiliser ne doivent jamais être directement déposés sur votre ordinateur, humectez délicatement un chiffon doux avant de l’utiliser sur votre portable.
Le seul produit d’entretien que nous vous conseillons d’utiliser est le lave vitre, le modèle le plus basique à base d’alcool, ou de l’alcool pur en petites quantités, les autres produits ont tendance à laisser des traînées notamment sur l’écran.
La partie externe de votre portable est la plus simple à entretenir, utilisez un chiffon humide et éventuellement un produit d’entretien non agressif (sans ammoniaque).
Pour le nettoyage du clavier et de l’écran, s’il s’agit uniquement de poussière il suffit d’utiliser un chiffon doux et sec. Pour le clavier vous pouvez utiliser un pinceau ou une petite brosse douce.

 

Dans les cas plus sérieux voici notre conseil :

 

Pour le clavier : Aspirez d’abord les poussières et autre déchets (restes de
repas, rognures d’ongles...) qui sont tombés entre les touches à l’aide
d’un petit aspirateur à batterie, mini aspirateur de cuisine ou aspirateur
spécifique pour le matériel informatique. Utilisez délicatement la tête à
petite brosse s’il y en a une.
N’utilisez jamais votre aspirateur d’appartement relié au secteur pour
cette opération.
Voici quelques conseils pour ceux qui utilisent des bombes d’air comprimé pour l’entretien de leur PC portable : N’utilisez pas ces bombes d’air comprimé avant d’avoir aspiré toutes les poussières et miettes, vous ne feriez que les expédier au plus profond de votre machine.
Quand vous utilisez une de ces bombes, dirigez toujours le jet dans le sens naturel de la circulation de l’air à l’intérieur de votre portable. N’introduisez jamais le tuyau de ces bombes profondément à l’intérieur des aérations, le flot d’air peut faire dépasser aux ventilateurs leur vitesse maximale ou se prendre dans leurs
pales et les voiler.
Ensuite, en ce qui concerne la saleté accumulée sur les touches (nutella, café...) aussi bien que les traces grasses sur l’écran LCD voici notre méthode maison :
Pulvérisez légèrement du lave vitre sur un coton démaquillant d’assez grande taille. Le modèle rectangulaire double face, assez épais et surtout non pelucheux est le plus adapté. N’oubliez pas d’utiliser la face douce et pas la face abrasive du coton. (Pour les hommes célibataires essayez de vous faire expliquer toutes ces subtilités par une voisine ou une amie.)
Avec ce coton démaquillant légèrement imbibé de lave vitre ou d’alcool (attention le produit ne doit surtout pas couler !), vous pouvez frotter délicatement aussi bien les touches sales de votre clavier que les traces sur votre écran. Après ces opérations votre PC portable sera comme neuf !

 

Un dernier conseil : Le nettoyage est salutaire mais n’en abusez pas, notament pour l’écran : sa surface peut finir par devenir terne, surtout si malgré nos conseils vous la nettoyez avec un tissu abrasif, de l’essuie tout, ou la manche de votre chemise.
Dans la mesure du possible, évitez plutôt de salir votre ordinateur portable en suivant les indications données dans la section « conseils d’utilisation ».

 

3 - LES ADAPTATEURS SECTEUR :

 

Cette pièce (transformateur externe), comme les batteries, sont des éléments essentiels de votre machine et ils sont aussi la cause d’un grand nombre de pannes.
En effet, l’un des éléments le plus fragile de votre PC portable est le connecteur
d’alimentation, c'est-à-dire le connecteur femelle dans lequel vient s’enficher la
prise mâle de votre adaptateur secteur, la répétition de ces « en fichages » et
parfois leur inutile violence (ce chapitre a été vérifié par la commission de
censure... VISA N°123666) finit régulièrement par arracher le connecteur femelle
de la carte mère.
Souvent cela se produit par étape, d’abord un léger faux contact, puis comme vous
« gigotez » le câble dans tous les sens pour retrouver le courant, le connecteur
s’arrache définitivement, quand les étincelles produites ne grillent pas la carte
mère.
L’atelier du portable peut re-souder les connecteurs d’alimentation et même remplacer ceux qui sont trop
endommagés, mais il vaut mieux nous confier la machine au début du problème (quand le connecteur
commence à remuer dans son logement) car en laissant les choses en l'état vous risquez de griller votre carte mère ce qui entraînerait une réparation beaucoup plus coûteuse.
Un adaptateur en mauvais état (câble dénudé, boîtier cassé rafistolé avec du scotch...) est souvent la cause d’un problème électrique fatal à la carte mère de votre ordinateur portable, nous réparons ces cartes mères avec plaisir mais vous préférez certainement l’éviter.
Pour ça il suffit de racheter un nouvel adaptateur secteur d’origine que l’atelier du portable se chargera de vous fournir, c’est toujours moins cher qu’une réparation ou un changement de carte mère.


A propos des adaptateurs compatibles.

 

Pour tenter d’économiser quelques euros (alors que souvent les adaptateurs d’origines ne sont pas beaucoup plus coûteux) ou simplement parce que leur revendeur ne propose pas d’adaptateur secteur d’origine, beaucoup font l’acquisition d’adaptateurs « compatibles ».
Soyons francs, pour nous ces adaptateurs sont une bénédiction ! Leur embout mâle, relativement adapté à la prise femelle des ordinateurs portables, arrache plus souvent que d’autres les connecteurs femelles.
Leur voltage et leur ampérage plus ou moins proches des besoins de vos ordinateurs et d’un débit parfois irrégulier, voire carrément aléatoire, et leur fâcheuse tendance à « péter les fusibles » en grillant du même coup vos cartes mères et autres cartes filles d’alimentation, sont une importante source d’occupation pour nos techniciens.
Le taux de pannes, proprement hallucinant, dues, de façon certaine ou probable, à ces adaptateurs fait que nous les déconseillons formellement et que l’atelier du portable ne fournit que des adaptateurs constructeurs d’origine.
Nous sommes les premiers à vous proposer des pièces compatibles quand elles sont moins chères et aussi performantes que les pièces d’origines mais pour les adaptateurs secteurs nous conseillons la prudence.

 

4 - BATTERIES, SECURITE ET REPARATIONS :

 

Gardez votre batterie en forme !
La batterie est un élément principal de votre ordinateur portable, c’est aussi l’un des plus chers et celui qui
a le plus tendance à s’abîmer avec le temps. Maintenir votre batterie en état de fonctionnement est donc
crucial.
Les batteries Ion lithium (Li-ion) des ordinateurs portables actuels perdent leur autonomie principalement à
cause de deux facteurs : Premièrement l’usage, deuxièmement le vieillissement naturel de leurs composants
chimiques.
Donc, quelles que soient les précautions que vous prendrez votre batterie s’usera avec le temps. On
considère qu’en moyenne une batterie à une durée de vie de 18 à 24 mois, passé ce délai son autonomie
risque de baisser fortement.
Les conseils que nous allons vous donner ne feront que retarder l’échéance au maximum :
La première chose à comprendre à propos de la batterie de votre PC portable
c’est qu’elle perd en permanence un peu de sa charge et ce que vous l’utilisiez ou
non. Plus la température de la batterie est haute plus vite elle se décharge. Donc
la première chose à faire est de conserver votre batterie aussi fraîche que
possible. Les constructeurs entreposent leur batterie aux environs des 15° ce
qu’ils considèrent comme la température idéale. Par contre, trop refroidir votre
batterie (comme par exemple en la rangeant dans votre frigo) risque de
l’endommager définitivement.
La seconde chose à savoir c’est que l’autonomie de votre batterie décroît un peu à
chaque cycle chargement/déchargement. Ce qui n’est pas surprenant en soi, mais
quand on le combine avec le point précédent cela peut entraîner des
conséquences étonnantes :
Quand un utilisateur d’ordinateur portable laisse sa batterie dans sa machine mais garde son adaptateur relié au secteur, la batterie de son ordinateur passe constamment par des cycles chargement/déchargement !
Une batterie qui reste inutilisée à l’intérieur d’un PC portable se décharge un peu plus vite que la normale à cause de la chaleur dégagée par le fonctionnement de l’ordinateur. Une fois que le niveau de charge descend en dessous d’un niveau prédéterminé (différent pour chaque constructeur.), l’adaptateur secteur
recharge la batterie jusqu’au maximum. Au fur et à mesure que la batterie vieillit ce cycle est de plus en plus court ce qui accélère encore la dégradation de son autonomie.
Durant ces 12 à 36 mois d’utilisation moyenne une batterie Li-Ion peut supporter environ 600 à 800 cycles de charge, en ne débranchant jamais votre ordinateur et en ne retirant pas la batterie de votre machine lorsqu’elle est chargée et que vous ne souhaitez pas l’utiliser vous entamez inutilement son quota de cycle chargement/déchargement.
Donc, si vous n’utilisez pas votre batterie, stockez la hors de votre portable dans un endroit frais et sec (une bonne cave à vin par exemple !).
Ne chargez pas votre batterie à fond avant une longue période d’inactivité, cela ne lui sert qu’à se décharger lentement.
Maintenant tordons le cou à une idée reçue sur la bonne utilisation des batteries Li-Ion modernes : Certains d’entre nous se souviennent encore des ancienne batteries Ni-Cd ou Ni-Mh qui équipaient les premiers ordinateurs portables. Ces batteries avaient un « effet mémoire » et il était conseillé de les décharger
entièrement avant de les charger de nouveau à fond.Les nouvelles batteries Li-Ion des PC portables actuels n’ont plus ce défaut, au contraire ! Les batteries
actuelles fonctionnement mieux si elles sont rechargées quand il leur reste entre 10 et 20% d’autonomie.
Donc si vous souhaitez conserver un maximum d’autonomie à votre batterie dans la durée évitez autant que possible de la décharger complément.
Votre ordinateur portable vous est généralement livré avec une batterie déchargée, chargez la au moins quatre heures avant de l’utiliser.
Beaucoup d’entre nous font l’erreur d’acheter une batterie de rechange en même temps que leur ordinateur portable... hélas plus vous la gardez moins elle vous sera utile. L’idéal est d’attendre simplement que la batterie fournie avec votre ordinateur soit trop faible pour en acheter une nouvelle. Vous êtes inquiets de ne
pas en trouver à ce moment là ? Rassurez vous, l’atelier du portable en trouvera une pour vous !

 

Sécurité des données :

 

Un ordinateur portable, plus que tout autre, fait courir des risques aux données qu’il contient. Evitez de perdre vos précieux documents en effectuent des sauvegardes régulières sur clé USB, disque dur externe ou médias vierges (selon la
taille de vos fichiers).
N’oubliez pas d’effectuer un back-up complet du système au premier démarrage d’un ordinateur neuf. La plupart des marques ne fournissent même plus de pilote ou de système d’exploitation sur CD pour la réinstallation, ce disque de secours vous sera certainement utile à un moment ou à un autre.
Comme pour tous les autres ordinateurs il est plus qu’utile d’installer un antivirus ainsi qu’un Fire-wall si vous souhaitez naviguer sur internet. Nous conseillons aussi d’utiliser régulièrement un programme contre les logiciels malveillants (mal-(a)ware), espions (spy-ware) et de publicité intempestive (ad-poppers). Ces
programmes sont généralement gratuits et faciles à trouver (AD-aware, Microsoft spyware...).

 

Réparation :

 

La réparation d’un ordinateur portable est un sujet sensible. Les pièces sont nombreuses et fragiles (à commencer par les vis elles mêmes). Les dégâts que vous pouvez causer à votre ordinateur portable sont souvent pires que la panne d’origine.
Si toutefois vous êtes décidé à vous lancer dans ce genre d’opération, le seu conseil que nous pouvons vous donner est d’être certain d’avoir la compétence, l’habileté et l’outillage adapté pour la réaliser, puis de toujours agir avec minutie, calme et méthode.

 

STATISTIQUES DES PANNES EN FONCTION DE LA MARQUE ET DU TYPE :

 

Un suivit sur 30 000 portable.
Une étude américaine de la compagnie d’assurance SquareTrade sur plus de 30 000 portables permet de classer la fiabilité des types de portables et des marques sur 3 ans. Voilà ce que donne ce classement. Sans surprise 25% des netbooks, contre 21% des portables d’entrée de gamme et 18% des hauts de gammes, tombent en panne sous trois ans.
Si l’on pouvait retirer de ces 18% les portables grand public « haut de gamme » équipés d’une carte graphique puissante, le taux de panne serait probablement encore nettement inférieur.

 

Pour les marques le classement est :
Ce classement recoupe globalement notre expérience en termes de réparation. Néanmoins, il mériterait d’être mis en rapport avec le prix moyen des portables vendus par chaque marque et la proportion de netbooks dans leurs ventes.
Il mériterait aussi d’être refait chaque année et sur un plus grand nombre de machine, car d’une année sur l’autre les « mauvaises séries » peuvent changer de camps et 30 000 machine c’est finalement assez peu comparé aux millions vendues chaque année.